Avant que la vie ne nous sépare : les remerciements

Avant que la Vie ne nous sépare, contes du temps présents et autres anachronismes, est un recueil de 11 nouvelles écrites entre 2009 et 2018.

Inspirées de faits réels ou complétement imaginaires, je tiens tout particulièrement à en dédier certaines :

Comme une star de cinéma
à Mark Wahlberg et John B. Root
à Cédric B. aussi ;)
 

Deux écus dorés
à Gérard de Nerval,
à Lucie Brasseur, Dorothée Lizion, Gaëlle Perrin-Gillet, Bruno Jacquin et Pierre Léoutre, ainsi qu’aux habitants de Lectoure (Gers)
 

Pour un pénalty raté
à Pierre Bellemare,
au Stade Brestois 29 et à l’U.S. Cléder,
à tous les joueurs qui ont défendu ces couleurs et à tous les supporters qui, contre vents et marées, soufflent et chantent.


Miroir amer
à Bob Kane et à toutes celles et ceux qui ont fait, avec talent, de Batman bien plus qu’un super-héros.



Journée de la femme
à tou·te·s les féministes. Mais surtout à l’écoute réciproque.

 
La boule cubique
à toutes celles et ceux qui ont encore le courage de penser que l’avenir a un sourire d’enfant.


Avant que la vie ne nous sépare
à celles et ceux qui ne nous quittent jamais vraiment.
 

Je n’oublie pas non plus de saluer Luc Brunschwig, Arnaud Le Guilcher et Henri Loevenbrück, ils savent pourquoi. J'espère, s'ils me lisent un jour, leur rendre modestement le plaisir que j'ai à la lecture de leurs œuvres.

Enfin, ce recueil présente également les paroles d'une chanson "J'aimais tant" qui a été écrite pour Claire Denamur.
 

Et surtout et avant toutes et tous, ce recueil est dédié à Christelle et Manon.