CàR - Malik : entretien avec l'auteur

Chers amis,
Chères lectrices et chers lecteurs,


"Enfin tranquille !"
Depuis le 23/06, "Comptes à rebours", mon dernier roman est disponible chez Books on Demand.
Polar pour public averti, il raconte la rencontre imprévue de Malik et Emilie. Coup de foudre ou coup du destin ?
Ce roman est en deux versions, pour vous présenter comment chacun des "héros" vit cette histoire. Vous pouvez trouver la version"Emilie" également chez BoD.
Chaque version peut se lire séparément, mais complète certains détails et la description des personnages. 


Je reviens sur l'écriture de ma version, grâce aux questions qui m'ont été posées.

Qu'avais-tu en tête quand tu as écrit "Comptes à rebours Malik" ?
Pour ma version, j'ai voulu vous présenter un conte moderne, sans concession. Vous donner ma version du "Héros", nourrie de mythes, de légendes, de films et comics. Certains d'entre vous savent que Batman est mon personnage préféré. Pourtant c'est plutôt Bruce Wayne qui m'a intéressé (cf. ma nouvelle Miroir amer). Sans armure, sans gadget, sans masque. A nu. Bruce Wayne est-il encore un peu Batman ?
 

C'est à dire ? 
Avec Malik, j'ai voulu un Bruce Wayne amoureux, partagé entre ses peurs, ses envies et ce qu'il doit faire. Un Batman brisé, sans but, cynique, sans rêve et espoir. Une sorte d'Achille au corps d'argile. Émilie est la femme qui va le réveiller et faire sortir ce qu'il a de meilleur. Ou de pire... 

Tu parles souvent de ton goût pour les bandes dessinées, surtout franco-belge et américaine. Trouve-t-on des références ?
Bien sûr, difficile pour moi de faire autrement. J'ai fait des clins d’œil à des Bédés ou des auteurs ou des univers que j'aime: Blacksad, Le tueur, Sin City, Assassin's Creed, Denis Bajram, Valérie Mangin, True romance, Thelma et Louise, Cours, Lola, Cours et tant d'autres sans doute qui ont guidé mes doigts sur le clavier.Revendiquées ou inconscientes, ce sera une sorte de connivence avec les lecteurs. Par ailleurs, la contrainte de la distance, de nos emplois du temps et nos styles d’écriture est devenue une sorte de force, d'intensité pour écrire. J'espère que vous la retrouverez en lisant.

Comme dans Paranoïd patchwork ou certaines de tes nouvelles, ton écriture alterne des tournures très poétiques et des phrases courtes. Cela devient un peu ton "style" ? Je ne sais pas. Sans doute est-ce le fruit mon admiration pour Maupassant, Baudelaire et Prévert ? En même temps, je suis aussi sous influence de ma culture cinématographique. Pour "CàR", j'ai adopté une écriture assez cinématographique, plus dans l'action que dans la contemplation. Dans mon esprit, c'est un film. Tout se passe en trois semaines. Ça va vite, ce qui explique certaines décisions prises dans l'urgence par nos héros. Nous les avons un peu bousculé ;)

Le sexe et la violence sont assez (très) présents dans ce roman. N'est-ce pas un peu trop convenu ?
Certes... En fait, ils conditionnent les rapports et réactions des deux personnages principaux. Nous ne voulions pas que l'histoire soit un alibi à des parties de" jambes en l'air" voire à une escalade initiatrice. Le propos est bien autre. C'est le rapport entre l'Eros et le Thanatos, entre pulsions de vie et pulsion de mort. Entre soi et les autres. Généralement, nous n'avons pas la même perception de l'instant présent que notre partenaire. Alors quand ce "miracle" arrive, quels choix faisons nous ? Sommes nous prêt à tout pour entretenir ce miracle ? Ce sont ces questions qui irriguent "Comptes à rebours" et auxquelles nos "héros" tentent de répondre. On passe du bleu, au rose et vire au noir. Trés noir. Rouge sang.

Que peux-tu nous dire d'autre maintenant que Comptes à rebours est disponible ?
Dans ma version, vous trouverez également 3 "fins alternatives" en fin de roman. Comme autant de possibilités de ce qui aurait pu être. Allez, assez dit, je vous laisse le découvrir.
D'ici une semaine, en plus du site www.bod.fr, il sera disponible sur la plupart des sites marchands (amazon, fnac,...) et en commande auprès de votre libraire préféré.
Si vous me postez une photo de vous avec le livre, je vous enverrez une nouvelle au choix : "Comme une star de cinéma" ou "Miroir amer", avec une illustration numérique exclusive.

N'hésitez pas à me poser toutes vos questions.

Fred