Lectoure : une ville bien trop tranquille


Dans la nuit des 24 et 25 octobre 2014 s'est tenue à Lectoure (Gers) une bien joyeuse et machiavélique assemblée.

Quelques auteurs invités au deuxième salon "Polar et histoires de police" décidèrent d'écrire chacun une nouvelle sur leur ville hôte.

Il en résulte ce livre édité en février 2015 par l'association le 122, mélange tendre et cruel, sadique et surnaturel, où le blanc n'est jamais très éloigné du noir, contrastes des envies, des intentions et des tentations. Le polar dans la diversité de ses habits. 

Un regard multiple sur l'Homme, ce diamant aux facettes souvent sanglantes.

J'associe mes camarades de plumes et ligueurs sanguinaires par ordre alphabétique (et non de meurtre) : 
  • Bruno Jacquin (Le jardin des puissants),
  • Pierre Léoutre (Trafic à Toulouse, Draconis),
  • Dorothée Lizion (Précieux cadavres), 
  • Gaelle Perrin-Guillet (Haut le coeur), 
  • votre humble serviteur (Paranoid Patchwork)
ainsi que tous les autres auteurs qui ont joué le jeu... Mais était-ce un jeu ?

Comme il n'est jamais trop tard pour bien lire, bonne lect(o)ure,


(c) Frédéric Lardoux